Britt-Mari Barth est professeure émérite à la Faculté d'éducation de l'Institut Supérieur de Pédagogie à l'Institut Catholique de Paris. Elle a été professeure invitée à l'Université de Harvard en 1993-1994, à l'Université Catholique de Louvain en 1999-2000 et à l'Université Catholique de l'Ouest en 2003-2009. Ses travaux portent sur le processus enseigner-apprendre, notamment sur le rôle de l'enseignant dans la médiation socio-cognitive des apprentissages.

Traduite en huit langues, elle est l'auteure de trois ouvrages : L'Apprentissage de l'abstraction, Le Savoir en construction et Élève chercheur, enseignant médiateur – donner du sens aux savoirs (éditions Retz, Paris, et éditions Chenelière, Montréal) qui sont considérés comme des textes de référence dans le domaine de la pédagogie et sont régulièrement réédités.

Partant de l'expérience du terrain, la réflexion sur les processus enseigner/apprendre est à l'origine de sa recherche. Ses travaux, depuis 30 ans, l'ont conduite à élaborer une approche pédagogique qui est connue sous le nom de "la construction de concepts".

Cette approche, à la fois pratique et théorique, cherche à prendre en compte, dans sa globalité, l'individu qui apprend, en situant l'apprentissage dans ses dimensions à la fois cognitives, affectives et sociales. Elle s'inscrit dans une vision éthique de la pédagogie: construire son savoir, c'est construire sa personne. Son but est d'outiller l'apprenant dans sa recherche de sens au cours des apprentissages scolaires.

Le cadre théorique se réfère à une orientation culturelle de la psychologie cognitive - dont Lev Vygotski et Jerome Bruner sont des précurseurs - mais également à d'autres apports des sciences cognitives et aux travaux récents de la recherche en éducation auxquels Britt-Mari Barth a participé. Elle y a développé des concepts comme médiation socio-cognitive, conceptualisation, outils intellectuels, métacognition, intersubjectivité, dialogue cognitif, lien affectif/cognitif.

Elle est actuellement impliquée dans des dispositifs de recherche et de formation des enseignants. Par ailleurs, elle est membre du Conseil du 3° cycle à l'Institut Supérieur de Pédagogie, ICP, et du conseil scientifique de l'Erasmus Expertise.